Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes EHPAD Les Jardins d'Éléonore
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
LES JARDINS D’ÉLÉONORE
Maison de Retraite Médicalisée
 
L'Établissement

HISTORIQUE

Nous vivons une révolution : celle de la longévité qui est à l'origine de bouleversements multiples majeurs qui pèsent de plus en plus lourdement sur la société qui, si elle ne repense pas différemment ses modes de vie, risque de dilapider les facteurs de progrès capitalisés depuis des décennies.

Le rapport Pierre LAROQUE (commission d'étude des problèmes de la vieillesse) publié en 1962 témoigne du fait que "le vieillissement de la population entraîne des conséquences dans tous les domaines de la vie nationale et grève les conditions d'existence de la collectivité française ".

Quarante ans après le rapport Laroque considéré comme "le code de la vieillesse", la loi du 2 janvier 2002 rénove l'action sociale et médico-sociale. Ce nouveau cadre législatif permet de donner du sens à la mission d'accueil des personnes âgées: "c'est dans l'infinie sensibilité d'une multitude de gestes quotidiens que se joue le respect de la dignité de la personne âgée".

La S.A.R.L. « les Jardins d'Éléonore » agit dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002 dont l'une des principales exigences est de placer la personne âgée au centre du dispositif grâce, notamment, au respect scrupuleux des droits de celle-ci.

Les "Jardins d'Eléonore" est un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Sa création a été autorisée par arrêté du Conseil Général du Loiret du 30 décembre 1993. L’établissement est mis en service en janvier 1995. Il s'agit d'un établissement privé à but lucratif qui ne dispose pas de l'aide sociale.

 

POLITIQUE

La résidence « Les Jardins d’Éléonore » est une maison de retraite médicalisée qui a pour vocation de répondre aux besoins des personnes âgées du Loiret en proposant un hébergement et des prestations de qualité dans un cadre de vie agréable et convivial, lorsque la personne souhaite rompre son isolement en entrant en institution ou lorsque le maintien à domicile n’est plus possible. 

Nous souhaitons apporter aux résidents un accompagnement et des soins individualisés favorisant le maintien de leur autonomie et des liens sociaux et familiaux.

La résidence étant, pour la majorité des personnes accueillies, leur dernier lieu de vie, nous assurons l’aide et la prise en soins de nos résidents y compris au moment de la perte de leur autonomie due à leur vieillissement ou à leurs pathologies et nous les accompagnons si possible jusqu’à la fin de leur vie.

Les Familles
 
Il doit être tenu compte des habitudes de vie, des goûts particuliers et des croyances de la personne âgée au cours des soins qui lui seront donnés. Lors de l’admission les famille ont, dans ce domaine, un rôle essentiel à jouer. 
 
Elles aide aussi, tout au long du séjour, à identifier les besoins et les attentes de leurs parents âgés afin le prendre convenablement en charge. 
 
Le personnel se doit de créer ou de rétablir un climat de confiance. Pour cela, il doit offrir de son temps aux membres de la famille, respecter leur émotion et les écouter sans proférer de jugement et les orienter, si besoin est, vers d’autres ressources professionnelles ( médecin, infirmier,...). Ce comportement contribue à diminuer le sentiment de culpabilité souvent présent chez les familles des personnes placées en institution. 
 
Notre souhait est que les familles se sentent bien dans l’établissement afin que les visites faites à leur proche soient un moment de plaisir et de convivialité. 
 
Pour cela un coin repas à été aménagé dans le salon du rez de chaussé afin qu’elles puissent y déjeuner avec leur parent ou organiser des repas de famille. 
 
Certaines d’entre elles participent aux animations, sorties-courses, club de lecture à voix haute, activités intergénérationnelles, ...
La population

Les principes fondamentaux du fonctionnement de l'établissement sont le bien-être de la personne âgée et la qualité de sa prise en charge, dans le respect de la charte des personnes hébergées en institution.

Le livret d'accueil, la chartre des droits et libertés de la personne accueillie, le contrat de séjour, conseil de vie sociale, le projet d'établissement, le règlement de fonctionnement de l’établissement, les procédures, les conventions signées, le document unique…sont autant de documents garants de cette démarche d'amélioration continue de la qualité.

La population se décompose en trois groupes prise en charge d’une manière différente :

  • Les personnes âgées vivant un vieillissement “réussi”, c’est à dire maintenant un bon état général de santé et conservant un certain niveau d’activité physique et intellectuelle.
  • Les personnes âgées fragiles ou fragilisées qui enregistrent une soudaine baisse de leurs activités physiques et/ou intellectuelles mais conservent encore une certaine autonomie. Cette catégorie de personnes nécessite une attention particulière et des mesures de prévention et d’aide qui visent à éviter, le cas échéant ralentir, l’aggravation de leur état et son évolution vers le stade suivant du vieillissement qui implique l‘aide au repos, à la toilette...
  • Les personnes âgées malades qui présentent un état de dépendance physique et/ou intellectuelle lié à l’évolution de leurs maladies. Des mesures sociales et médicales permettent de ralentir l’évolution de la maladie et de la dépendance qui y est associée.

 
L'Écho Février 2016
 
Menus - Février 2016
SIRET 393 149 448 
CODE APE 8710 A 
Créer un site avec WebSelf
Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes EHPAD Les Jardins d'Éléonore